BD's on the WEB, la Database BD du Loup.

Eléments statistiques

Au moment de l'écriture de ces lignes, le nombre d'entrées dans la DataBase venait d'atteindre 318 000. Une entrée étant un fascicule ou un album, le total est important et un découpage par famille peut intéresser le surfeur.
Loup   Voici donc un tableau sans prétentions et sans garantie aussi ...
(les abréviations sont expliquées dans le glossaire)

Famille # Séries # titres # I/Rc # S/Rd
Albums BD français normal 4 451 41 469 2 339 21 062
Périodiques, Petits Formats 1 246 49 938 10 831 1 207
Périodiques, Grands Formats 626 23 024 2 304 303
Périodiques, Récits Complets 417 13 897 645 339
Comics US français 866 13 767 1 410 1 369
Mangas 2 830 27 083 478 3 237
Para-BD (humour, ...) 76 1 664 31 584
Journaux / Magazines 1 048 97 274 2 748 438
Revues d'Etude 57 1 877 17 95
Totaux 11 617 269 993 20 803 28 634

Aperçu de la distribution des parutions

Au fil du temps, la Database se complète. Sans que l'on puisse prétendre ici à des données complètes et justes, quelques lignes peuvent malgré tout être développées sur les grandes tendances. Voici donc un petit graphique récapitulant plus de 80 ans de parutions BD, pour la part connue et dûment enregistrée dans la Database.

Comptages par famille par année ...

Notes sur les Statistiques

(1) Le comptage de "séries" indiqué ici NE considère PAS chaque album indépendant de chaque éditeur comme une série. Ces albums sont regroupés dans des séries "Divers", spécifiques à chaque éditeur en ayant produit un nombre significatif. Chacune n'intervient dans le comptage que pour 1 (au lieu d'au moins 200 pour Dargaud, à titre d'exemple ...).

(2) Pour les Journaux, Magazines et revues d'étude, les chiffres s'affinent peu à peu, mais si les manques diminuent peu à peu, la database n'est pas encore à jour pour cette famille. Pour les autres familles, les chiffres indiqués devraient être proches de la production effective, au moins jusqu'à ces dernières années ...

(3) A l'attention de ceux qui ne s'en doutaient pas déjà, précisons que les chiffres ci-dessus sont calculés par balayage de la database puis insérés automatiquement dans cette page WEB. Cette technique évite les tentations de bricolage ... mais fournit une précision parfois imbécile au regard des manques ou erreurs. Il faut donc les lire 'de façon approchée' ...

Notes sur le graphique des parutions

Ce graphique présente, en abscisse (horizontal), un point par année depuis 1931, et en ordonnée (vertical), le nombre de 'titres' publiés dans l'année. Un album cartonné par an comptera donc pour 1, et un 'hebdo' pour 52 (ou 53...).

La notion de 'titres' donne une bonne idée de la diversité de l'offre des éditeurs, mais ne doit pas être confondue avec la notion de 'tirage' ou de CA global des ventes. Pour ces dernières données, nous ne disposons pas de valeurs à présenter.

La partie récente de ce graphique ne devient valable que lorsque un pourcentage significatif des parutions récentes a été enregistré. Il ne faut donc pas être étonné(e) par des courbes qui 'plongent' vers le bas pour les années récentes.

Pour être prise en compte dans ce graphique, une publication doit être datée. Il va de soi que les publications les plus anciennes ou attachées à des périodes troublées pêchaient parfois de ce côté. Au fil de l'addition de dates 'estimées' et de l'ajout de publications jusqu'à présent non encore traitées, la partie gauche des courbes devrait 'remonter'.

Un peu de technique

Uniquement pour ceux qui aiment ...
Le graphique présenté ci-dessus est un 'stacked surface chart' en anglais, nous dirions 'à surfaces empilées'chez nous. Chaque couleur représente une famille de BDs comme elles sont présentées dans la Database. Comme l'empilage est toujours effectué dans le même ordre, plus le nombre de parutions dans une famille est important, plus la surface qui l'exprime sera importante. On 'voit' donc très rapidement que, par exemple, la famille PF était très importante dans les années 1960/1980, et qu'elle a disparu ensuite ...
La réalisation de ce graphique est semi-automatique. Nous avons d'abord un programme de comptage qui crée un tableau année/famille. Ce tableau est ensuite vidé dans un fichier PRN (texte tabulé) que nous reprenons ensuite par Excel (R) pour créer le graphique. Enfin, la partie utile du graphique est Alt-PrtScrn'ée puis récupérée sous Paint pour rognage des parties inutiles. Le fichier final est mis en .jpg pour affichage internet. Simple, isn't it ?

©Prokov/DLGDL - v.5.0.5 - 07 juillet 2020

Suivi
Glossaire
Retour Accueil